PARTAGER

A la découverte des matières : la Cannelle !

Le retour du froid, de la neige, l’odeur du sapin frais, du vin chaud… et des arômes envoutants de cannelle, chez Roger on adore ça ! Noel approche à grands pas… et on s’est dit que ce serait sympa de faire un point sur cette épice si emblématique durant ces fêtes !

L’épice la plus ancienne que l’on connaisse !

Le terme cannelle est apparu seulement au 12ème siècle et descend du nom latin « canna » qui signifie « roseaux » en faisant référence à la forme « tuyau » des bâtons d’écorces séchés.

Cette épice vient d’un arbre appelé cannelier, plus précisément de l’écorce de celui-ci et est apparu pour la première fois sur l’île du Sri Lanka mais aussi dans les forêts tropicales de Ceylan de l’Inde orientale.

Quelques temps après, cette épice devint beaucoup appréciée dans le reste du monde et figura ainsi dans des récits antiques (Il faut savoir que même les Egyptiens l’utilisaient dans le processus d’embaument et qu’au temps de la Grèce Antique, la cannelle était aussi précieuse que l’or puisque c’était une denrée rare, difficile à importer).

 

On connait tous cette épice mais comment est-elle faite ?

Tout d’abord, il existe 4 sortes de cannelle :

  • La cannelle de Padang (Indonésie)
  • La cannelle de Chine (ou casse)
  • La cannelle de Saïgon (Vietnam)
  • La cannelle de Ceylan (Sri Lanka, Seychelles, Madagascar) qui est la plus connue et utilisée

L’écorce du cannelier est récoltée au moment de la saison des pluies.
Après récolte, les écorces doivent être séchées au soleil et c’est lors du séchage que l’écorce commence à s’enrouler sur elle-même afin de créer la forme du bâton de cannelle
(petite expérience : mettez un bâtonnet de cannelle dans de l’eau chaude pour le ramollir. Puis sortez le et laissez sécher, vous verrez ce qui se passe !)

Et pour transformer la cannelle en poudre ? Ajoutez tout simplement vos bâtonnets dans un mixeur et le tour est joué !

Où trouves-t-on la cannelle en cuisine?

 

Partout ! Pour tous les goûts et les envies ! Que ce soit pour des plats sucrés ou salés !

Le bâton de cannelle va avoir une odeur plus rustique, alors que la poudre de cannelle va être plus douce mais moins concentrée en arôme !

 

Les bâtons de cannelle eux vont être parfait pour les infusions de thé ou encore pour les cuissons longues (rôti, tajine…) alors que la poudre est ajoutée au dernier moment dans un plat, dans les cuissons courtes ou encore en desserts (gâteaux de Noel, pain d’épices, compote de pomme).

 

 

 

PS : Testez le cidre chaud Roger avec quelques bâtonnets de cannelle ! Idéal en cette saison ! Vous nous en direz des nouvelles… (recette incluse dans la box « Le Noël de Roger » ).

PARTAGER

La boutique